Eternelle Egypte


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au 'Nil Sacré' [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maatothep
Espionne
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 26
Localisation : Toujours là où on ne l'attend pas...
Date d'inscription : 02/09/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Aucun
Pénalité : aucune

MessageSujet: Au 'Nil Sacré' [Libre]   Mer 24 Mar - 23:55

'Le Nil sacré', la taverne la plus mal famée de la ville était l'endroit que Maâtothep affectionnait le plus. Ce rad lugubre aux fenêtre sales, empestant l'humidité, où les insectes et moisissures pullulaient à profusion était tellement différent de la demeure luxueuse de ses parents qu'elle haïssait au plus haut point! Ici seul le nécessaire ne subsistait, il n'y avait simplement que des hommes parmi d'autres hommes en toute simplicité. Plus de protocole, plus de différences de classe, plus de rien... Seulement la nature des êtres enfin révélée! Il n'y a rien de plus précieux aux yeux de la jeune femme que la véritable personnalité qui se cachait en chacun de nous. Pour sa part elle devait d'une part passer ses journées à faire croire à sa famille qu'elle était une autre, un jeune demoiselle parfaite à l'éducation irréprochable et d'autre part se montrer le plus infecte possible envers les prétendants que son père lui présentait afin de préserver sa liberté, si chère à son cœur! Cette liberté au nom de laquelle elle avait perdu un frère tant aimé...
Comme elle regréait ces temps si agréables où avait quelqu'un à ses côtés qui la connaissait sur le bout des doigts, avec qui elle partageait tout!

Hantée par ses bons souvenirs de son enfance la jeune femme franchi le seuil de l'entrée de l'établissement. Avant de s'installer à l'intérieur, elle avait jeté un coup d'œil au cadran solaire fixé sur le mur en briques d'argile dehors. Elle était en avance... Un sourire s'étira sur les lèvres minces de la demoiselle. Il n'y a décidément pas de meilleur endroit pour un rendez-vous qu'ici avec un employeur! Les pires crapules se réunissaient le soir en ce lieu pour projeter assassinat, vole et autre pillages. Un milieu idéal pour une espionne de trouver des proies à vendre à la police contre une petite rémunération ou encore mieux, de riches susceptibles de désirer les talents d'une espionne aux capacités déjà maintes fois reconnus dans le métier. En quelques années, la jeune femme était en effet parvenue à se faire un nom. Tous connaissaient son activité ici, mais aucun n'oserait la cafarder tant il craignaient sa lame affutée.

Le premier soir où elle était entrée dans cette 'guilde' de malfrats, bien des hommes lui avaient rie au nez! Une femme qui voulait espionner... Quelle blague! Sans la moindre défense ni expérience elle allait réussir a se faire tuer en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire!
En revanche, sa silhouette elle leur avaient également arraché un sourire mais pas pour les mêmes raisons. Ce n'est pas les maquereaux, ni les amateurs de chaire que les formes sensuelles de Maâtothep aguichaient qui manquaient ici!
Face à cette attitude, dans un essor de fierté, la jeune femme avait redressé la tête dignement et tourner les talons. Constatant leur attitude machiste elle n'avait rien à faire là.

Hé poupée, tu t'en vas déjà?

Un de ces sale pilleur de tombe l'avait attrapée par le bras et la tirait sur ses genoux.
En un quart de second le malotru se retrouva face contre la table, maintenu dans une clé de bras par la poigne sure et forte de la jeune femme, un fin poignard appuyé sur la gorge.

Pourquoi? Tu avais quelque chose à me dire? Répliqua Maâtothep d'une voix douce et calme, son éternel sourire charmeur dansant sur ses lèvres.

Un silence absolu s'était produit dans la pièce. Tous la regardaient sans comprendre ce qu'il venaient de se passer. Elle venait de gagner le respect ce ces brutes.

De son pas léger habituel, presque dansant, elle pénétra dans profondeurs de la taverne et s'installa à une table, attendant l'homme avec qui elle avait rendez vous.
Une serveuse s'approcha et déposa devant elle une bière forte devant elle. Maâtothep tira deux pièces de bronze de a poche et le lui donna, la remerciant. Puis elle se mit à réfléchir tout en sirotant le breuvage au compte rendue qu'elle allait présenter à son employeur qui lui avait demander d'espionner sa femme pour savoir si celle ci le trompait. Le riches marchant inquiets de la fidélité de leur femme étaient malheureusement l'essentiel de son travail en ce moment... Elle espérait bien que cela ne dure pas, mais en attendant ceci lui permettait de se faire une petite renommée et de gagner de quoi payer ses informateurs pour son enquête à propos de son frère qu'elle menait en grand secret...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Au 'Nil Sacré' [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Neutre] Gardiens Sacrés
» [Perellis] [prêtre sacré]
» Ville Libre de Mévry
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» Le Prêtre Sacré Cataclysm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternelle Egypte :: RPG : Egypte :: Thèbes :: Boutiques-
Sauter vers: