Eternelle Egypte


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ankhaf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ankhaf
Admin, Medjaï


Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 12/06/2006

Feuille de personnage
Pouvoir: Précision
Pénalité : Maladie du coeur

MessageSujet: Ankhaf   Lun 15 Fév - 23:21

Nom : Ankhaf

Âge : 24 ans

Métier : Medjai

Physique

Ankhaf passa sa main dans la masse de cheveux sombres qui s’obstinaient à vouloir rester emmêlée. La grande tentation était de tout couper mais songeant à la tête que ça lui ferait, il reposa doucement son couteau. Son visage ovale n’était pas fait pour les cheveux courts, et cela, il l’avait compris au moment de l’adolescence, le moment de tout changement. Il avait perdu sa rondeur enfantine pour arborer une musculature renforcée par les entraînements répétés. Sa taille était tout à fait normale pour un homme de son âge : ni trop grand, ni trop petit. Cela lui suffisait.

Son physique ne devait pas être désagréable puisque parfois les femmes gloussaient à son passage. Ou alors ce n’était que l’uniforme des Medjais qui leur faisaient cet effet. La seule chose qu’il y avait de particulier chez lui était ses yeux. Les yeux bleus sont plutôt rares chez les Egyptiens mais il les tenait de sa mère qui était d’origine grecque. Ceci avait pour avantage qu’on le regardait toujours dans les yeux, ainsi, il pouvait jouer de son regard pour se faire comprendre. Mais impossible d’être discret, il est donc incapable de remplir les missions secrètes car la couleur de ses yeux le trahirait forcement.

Ankhaf effila la pointe de sa flèche. Il n’était pas prédestiné à être un guerrier mais en avait maintenant l’agilité et le physique. Cependant, son seul problème était qu’il n’avait aucune endurance. Malgré les entraînements, il était incapable de tenir une longue distance mais cela, il se gardait bien de le dire. Il soupira et rangea la flèche dans le carquois, là où se trouvait aussi son arc. Il l’attacha ensuite dans son dos, de manière à ce qu’il soit accessible à tout moment. Il se leva et réajusta son uniforme. Il était prêt pour une nouvelle journée.

Caractère

Malgré sa musculature et son physique imposant, Ankhaf n’est pas une « brute ». En effet, c’est un homme assez doux mais le montre peu. Il cache ses sentiments derrière un masque froid mais ce masque tombe parfois pour révéler un homme attentif, sensible et émotif. Son visage impassible est tout simplement fait pour ne pas remarquer ce qui le touche vraiment.

Il peut parfois ressentir une violence profonde contre des ennemis, ce qui se remarque souvent au combat. Il n’hésitera pas à faire un « carnage » parmi ses ennemis, ce qui est quelques fois critiqué. En réalité, c’est qu’il les considère comme responsables de la mort de son père, c’est comme s’il cherchait à le venger à chaque instant.
Ankhaf est hanté par ses origines. Il se souvient très peu de son enfance avant d’être recueilli par le prêtre Nekbet et en est profondément blessé. De même qu’il en veut énormément à sa mère de l’avoir abandonné, même s’il sait qu’elle a agi pour son bien. De ce fait, il a tendance à haïr les visions de bonheur des familles qui se promènent dans les rues. Mais au-delà de la haine, il y a l’envie. Lui qui n’a pu profiter de l’amour de ses parents dans sa jeunesse est incapable de s’ouvrir aux autres. Il peut être sympathique avec les gens mais aura toujours peur que le destin détourne ceux qu’il affectionne. C’est pour cela qu’il n’avouera jamais son affection pour celui qu’il considère comme son père adoptif.

Ankhaf a un fort esprit de compétition et déteste perdre. Il est très ambitieux et vise toujours plus haut. Ce qu’il n’admettra pas, c’est qu’il prend pour "modèle" Nemrod qui représente pour lui la réussite professionnelle à l’état pur. Et s’il ne peut le dépasser, Ankhaf espère au moins l’égaler.

Étant de nature impulsif, il sait pourtant se canaliser et se montrer calme et patient, ce qui est bien utile dans son métier. Cependant, il n’aime pas tellement qu’on lui donne des ordres…ce qui est parfois problématique… S’il n’est pas du tout d’accord, il est prêt à faire le contraire de ce qu’on lui dit. Cependant, il ne mettra jamais la vie d’un homme en danger et la plupart de ses choix se sont avérés bénéfiques.

Ankhaf est, malgré les apparences, assez timide mais il sait dominer cela quand c’est nécessaire. Cependant, devant certaines personnes, on pourra voir son manque d’assurance. Car Ankhaf est peu sûr de lui dans les domaines autres que son travail. Il est le genre d’homme qui aime avoir plusieurs avis avant de se décider. Par contre, il sait prendre des décisions rapidement si c’est urgent.

Histoire et famille

Enfance et Adolescence

« Ankhaf ! Dépêche-toi mon petit ! » Supplia une jolie femme en trainant le petit par la main dans les petites ruelles de Thèbes.
Le soleil allait bientôt se coucher et la jeune femme voulait arriver avant la nuit, elle n’avait pas le choix. Le petit garçon qui trottinait derrière elle avait bien du mal à la suivre et se mit à gémir lorsqu’un caillou blessa son pied. Mais la femme ne ralentit pas pour autant, et Ankhaf continuait de suivre.
Ils arrivèrent devant une bâtisse imposante. A cause de son jeune âge, le garçon ne comprit pas qu’il se trouvait devant le temple d’Amon. Il regarda alors sa mère d’un air étonné mais celle-ci le rassura de son doux sourire. Sentant le froid arriver, elle enroula autour d’Ankhaf son châle.


« Reste ici mon petit, maman reviendra, c’est promis… » Déclara-t-elle avant de s’élancer dans les rues sans écouter les plaintes d’Ankhaf. Les larmes coulant sur ses joues, elle réalisa qu’elle venait d’abandonner son fils. Son cœur se brisa mais elle ne pouvait faire autrement car la famine rongeait le pays et elle, pauvre femme veuve, ne pouvait subvenir aux besoins de son fils. Elle avait déjà vu sa fille aînée mourir de faim et refusait de voir son petit garçon finir ainsi. C’est pour cela qu’elle avait pris la lourde décision de laisser son fils devant le temple d’Amon, ainsi elle laissait au dieu le choix de l’avenir de son garçon.

Tremblant de froid et de peur, Ankhaf s’assit contre le mur et essayait de compter les étoiles pour se rassurer. Il finit par s’endormir, bercé par le doux vent nocturne.


--------

« Réveille-toi, » ordonna la voix douce d’un homme. Le garçon sursauta et constata qu’il n’était plus adossé au mur froid mais était allongé sur une paillasse confortable. Il regarda autour de lui et remarqua qu’il était dans un endroit assez luxueux vu les jolis meubles. Ses yeux finirent par rencontrer un petit plateau chargé de fruits et de pains. Il regarda les aliments avec envie mais la politesse l’empêcha d’y toucher.

« Tu peux manger, » déclara l’homme en désignant la nourriture.

Le garçon ne se fit pas prier et dévora avec appétit les mets qui se présentaient à lui. L’homme se mit à rire quelque seconde avant de reprendre un visage grave.


« Depuis combien de temps n’as-tu pas mangé ? » Demanda-t-il alors.

Ankhaf haussa les épaules et engloutit une datte. L’homme soupira. Ce n’était pas le seul enfant qu’il avait trouvé dans cet état mais il se demanda s’il allait réussir à lui trouver une famille. Les temps étaient durs cette année là et il ne pensait pas que quelqu’un accepterait d’accueillir un enfant…


« Comment t’appelles-tu ? » demanda l’homme.

« Ankhaf… » Murmura l’enfant entre deux bouchée.

« Moi je suis Nekbet, prêtre d’Amon, » se présenta l’homme.

Ankhaf s’en doutait un peu vu son crâne rasé. Il comprit alors que sa mère l’avait laissé ici pour lui garantir une vie meilleure. Car bien qu’il fut jeune, il comprenait vite les choses.


« Ne te tracasse pas petit, si les dieux t’ont mis sur mon chemin, c’est pour que je t’aide, » dit l’homme en voyant l’air inquiet du garçon.

« C’est pas les dieux, c’est maman qui m’a amené ici, » fit le garçon en secouant la tête.

« Oui mais à ton avis, comment ta maman a eu l’idée ? » Répliqua gentiment le prêtre en esquissant un sourire mystérieux.

Oui, c’était sûrement les dieux…


Douze ans plus tard…

« Je fais toujours le même rêve… Cet animal… Ca ressemble à un chien mais sans l’être. Non, ce n’est pas un loup non plus Nekbet. Son museau est bien plus allongé. Je tends la main pour le caresser, il se laisse faire mais au dernier moment il me mord… Je prends l’arc qui est à mes pieds et m’apprête à tirer sur l’animal. Mais je n’y arrive jamais, c’est comme si une force invisible m’empêche de le blesser. Il se met alors à courir, je prends un cheval et le poursuis dans le désert et j’arrive devant le grand palais du Pharaon. L’animal m’attend, je descends de cheval et le suis. Étrangement, les gardes me laissent entrer, c’est comme s’ils ne me voyaient pas. Je passe dans différent couloirs, une petite fille joue avec un garçon que je sais être son frère, j’entre dans un autre couloir, la salle du trône, je n’ose pas lever les yeux vers le Pharaon mais lui ne me voit pas non plus. Je sens alors quelque chose d’oppressant quand un homme vêtu de noir entre, une arme à la main. Je me précipite et m’interpose entre l’homme et le Pharaon. L’animal que j’ai suivi prend la forme d’un homme mais au visage dissimulé par une capuche. Il me tend une épée, je la prends et transperce l’assaillant. Ensuite, tout disparait autour de moi et je me retrouve dans un désert rouge, » expliqua Ankhaf à Nekbet.

Le prêtre resta pensif un moment et fronça les sourcils, intrigué.


« Le désert, le chien qui n’en est pas un… Peut-être est-ce Seth qui est venu à toi mon garçon. »

« Seth ? » Demanda Ankhaf en réprimant un frisson.

« Oh, n’en soit pas effrayé ! Certes il est capable de très mauvaises choses, mais il est aussi le dieu protecteur de la barque solaire, » dit le prêtre avec un sourire bienveillant.

« Mais que veut-il me dire ? Pourquoi à moi ? »

« Le message est pourtant clair : l’arme, le Pharaon…Ce que tu désires c’est protéger d’Egypte et le Roi! Et c’est dans cette voie que tu dois te lancer. »

« Mais je ne suis absolument pas un guerrier ! » S’offusqua l’adolescent.

« Si Seth veut que ce soit toi, je te conseille de ne pas lui désobéir… Il a forcement une bonne raison de te provoquer ces rêves. »

« Et si ce n’était pas Seth, et si c’était simplement un rêve comme tous les autres ? » Supposa Ankhaf, septique.

« Tu fais toujours le même rêve et tu continueras à le faire tant que tu n’auras pas cherché sa clé. Seth ou pas Seth, il faut que tu explores cette piste pour comprendre. »

-----

« Où as-tu appris à te servir d’un arc ? » S’écria le vieux soldat.

Ankhaf regarda avec stupeur sa flèche plantée dans la cible à l’endroit exact où il avait souhaité. Il n’osa pas dire que c’était la première fois qu’il utilisait un arc puisque de toute manière, personne ne l’aurait cru puisque c’était la cinquième fois qu’il parvenait à atteindre sa cible.
L’adolescent mentit et déclara qu’un ami lui avait appris mais lui-même resta déconcerté par ses prouesses.
Ankhaf continua les entrainements et fut formé pour être soldat durant deux ans avant d’être remarqué par le chef des Medjais qui lui proposa alors de remplacer un archer blessé. Le jeune homme accepta estimant qu’il s’approcherait encore plus de son but.



L’Age adulte

« Ton père aussi était très doué avec un arc ! » Lui avait un jour dit le chef des Medjais trois ans après son recrutement.
Ankhaf avait été très surpris puisqu’il ne se souvenait pas de son père. Mais le chef était certain de ce qu’il disait : son père avait bien été Medjai et Ankhaf lui ressemblait beaucoup. Cette nouvelle enchanta le jeune homme qui s’empressa d’annoncer à Nekbet qu’il se trompait : s’il était doué pour les armes ce n’était pas à cause ou grâce à Seth, mais seulement parce qu’il tenait cela de son père et ce rêve qu'il avait souvent fait venait aussi de lui.
Cela lui enleva un grand poids et Nekbet fut bien forcé d’admettre que c’était plausible.

Quelques jours plus tôt…

La tentative d'assassinat du Pharaon laissa les Medjais décontenancés. La priorité était de découvrir si oui ou non Ramsès était le commanditaire de tout cela… Et pour le moment, le jeune Medjai ne sait que penser, car après tout, toutes les preuves étaient contre Ramsès. Le Medjai ne connaissait pas assez le prince pour penser qu'il était innocent...




Pouvoir demandé : agilité (essentiellement dans le maniement de l’arc), (j'ai gardé ma pénalité de la maladie du coeur)


Acteur ou image de l'avatar : Idolwild, Deviantart

Comment avez-vous connu le forum ? Hum…

_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Ankhaf le Jeu 5 Aoû - 15:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sashara
Princesse Royale


Nombre de messages : 823
Age : 36
Localisation : Le Palais
Date d'inscription : 21/10/2006

Feuille de personnage
Pouvoir: Charme Charistmatique
Pénalité : Ampathie exacerbée

MessageSujet: Re: Ankhaf   Mar 16 Fév - 9:37

Je suis à 100 % Ok avec ta fiche !!
Bon retour parmis nous très cher ami :p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod
Intendant de la Sécurité


Nombre de messages : 414
Age : 32
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Surveillant-Educateur
Loisirs : Nombreux
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Pouvoir: Le pouvoir des autres ne fonctionne plus en sa présence.
Pénalité : Fortes migraines

MessageSujet: Re: Ankhaf   Mar 16 Fév - 15:01

Citation :
c’est qu’il prend pour "modèle" Nemrod qui représente pour lui la
réussite professionnelle à l’état pur. Et s’il ne peut le dépasser,
Ankhaf espère au moins l’égaler.




C'est très gentil ! Euh, je ne sais pas quoi dire

Pour moi ta fiche est également validé !

Juste une petite question : Quand tu parles du chef des Medjais qui dit que ton père était bon à l'arc, c'est moi qui te dit ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ankhaf
Admin, Medjaï


Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 12/06/2006

Feuille de personnage
Pouvoir: Précision
Pénalité : Maladie du coeur

MessageSujet: Re: Ankhaf   Mar 16 Fév - 15:23

Citation :
Juste une petite question : Quand tu parles du chef des Medjais qui dit que ton père était bon à l'arc, c'est moi qui te dit ça ?

Bonne question lol ça dépend depuis combien de temps Nemrod est le chef des Medjais. J'avoue que je me suis un peu emmêlé les pinceaux du point de vue chronologique. Je me serais pas permis de faire intervenir ton personnage dans mon histoire sans te consulter, donc quand j'ai écrit, je ne pensais pas à ton personnage mais au chef précédent.
Vu que nos deux personnages n'ont pas un grand écart d'âge et que le père d'Ankhaf est mort quand il était petit, ton perso n'aurait pas pu connaitre le père du mien scratch
Soit je change la personne qui lui dit cela, soit on considère que c'est l'ancien chef Medjai?

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sashara
Princesse Royale


Nombre de messages : 823
Age : 36
Localisation : Le Palais
Date d'inscription : 21/10/2006

Feuille de personnage
Pouvoir: Charme Charistmatique
Pénalité : Ampathie exacerbée

MessageSujet: Re: Ankhaf   Mar 16 Fév - 15:39

Il serait mieux que vous considériez que c'est l'ancien chef des medjais

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod
Intendant de la Sécurité


Nombre de messages : 414
Age : 32
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Surveillant-Educateur
Loisirs : Nombreux
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Pouvoir: Le pouvoir des autres ne fonctionne plus en sa présence.
Pénalité : Fortes migraines

MessageSujet: Re: Ankhaf   Mar 16 Fév - 15:52

oui suis-je bête ! En effet, considérons que c'est l'ancien chef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès
Admin, prince héritier


Nombre de messages : 742
Age : 41
Localisation : Entre les Dieux et les Hommes
Date d'inscription : 12/06/2006

Feuille de personnage
Pouvoir: Ressent le danger
Pénalité : Accusé d’un attentat contre son père

MessageSujet: Re: Ankhaf   Mar 16 Fév - 22:00

J'adooooooooore ta fiche ! Elle est franchement géniale, félicitations. Et content de te revoir. Pourvu que tu m'aides ^^

P.s : j'aime beaucoup cet avatar, mais j'ai la nostalgie de l'autre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternelle-egypte.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ankhaf   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ankhaf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternelle Egypte :: Administration :: Présentation des personnages :: Fiches Validées-
Sauter vers: