Eternelle Egypte


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Star Wars - L'Alternative

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyarâa

avatar

Nombre de messages : 105
Age : 23
Date d'inscription : 15/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Danse hypnotique
Pénalité : Allergique aux oignons

MessageSujet: Star Wars - L'Alternative   Lun 15 Fév - 23:03

Serait-il possible d'avoir un partenariat entre mon forum et celui-ci ?

Voilà les informations concernant mon forum.

Nom du forum : Star Wars - L'Alternative.
Adresse du forum : http://star-wars.vampire-legend.net
Histoire :

Citation :
Une silhouette encapuchonnée se dresse devant l’entrée d’une pièce. Lentement, elle y entre. Cette silhouette est en réalité une forme fantomatique vêtue d’une cape d’un noir profond. Cette silhouette est gazeuse mais agit sur les éléments physiques comme si elle était de chair, de sang et d’os. C’est l’Esprit du Destin, de la Tapisserie du Temps. Ni féminine, ni masculine. Un être Hermaphrodite.

La silhouette encore encapuchonnée s’assoit devant un métier à tisser. Elle relève son capuchon, découvrant un visage aux traits fins entourés d’une chevelure mi-longue. Ces cheveux fins et souples sont de couleur blanche. Totalement et irrémédiablement de couleur céruse, contrastant avec l’aspect doré de la peau gazeuse.

Puis, l’Esprit prend une fiole. A l’intérieur, un fil entier de la vie d’une personne. L’Esprit l’a récupéré au terme d’un long voyage dont l’histoire ne sera pas mentionnée. Délicatement, l’Esprit commence tisser. Il incorpore tout doucement le début du fil au tout début de l’histoire.

Voici dont le déroulement du Destin à présent…

‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’ ‘’

Il y a bien longtemps, dans une galaxie très lointaine…

Sur Tatooine.

Dans une petite masure au milieu du désert, près de Mos Eisley, Shmi Skywalker dors profondément, allongée sur le côté en position mi-fœtale. Ses longs cheveux bruns et ondulés tombent négligemment sur l’oreiller et recouvrent une partie de son visage dorée par les étoiles de Tatooine. Ses paupières bougent de manière aléatoire, au fur et à mesure de son rêve. Soudain, par la petite fenêtre qui éclaire la pièce austère, une espèce de gaz bleuté constitué de milliards de midi-chloriens se faufile dans la pièce. Le gaz tourbillonne autour de Shmi qui frémit mais ne se réveille pas. Il prend peu à peu la forme d’un embryon et descend lentement vers l’abdomen de la jeune femme. Il se dépose tranquillement sur son ventre puis s’infiltre peu à peu pour finir de s’installer à l’intérieur, dans l’utérus de Shmi. Dans 9 mois, elle mettra au monde un jeune garçon qu’elle nommera Anakin. Anakin Skywalker.

Sur Adarlon.

Loin de Tatooine, au cœur de la forêt d’Immgladdon, un couple d’Adarloniens célèbre leur mariage.

Un peu plus tôt, Jiang Do’Klan et Sianne Ar’Lyn ont unis leurs vie sous l’œil bienveillant d’un chevalier Jedi qui venait faire une patrouille non-loin. Le patriarche de la tribu des deux jeunes gens, qui savaient que ces deux là s’aimaient depuis des années mais ne désiraient pas se marier tant que la paix ne serait pas dans la République, avait entretenu le Jedi à ce propos et celui-là, compréhensif, accepta de les unir en leur garantissant que la planète était et serait toujours en dehors de la guerre.

Ainsi, après avoir chaleureusement remercié le chevalier Jedi, la tribu entama une sorte de recueillement puis un festin de Noces. Plus tard dans la soirée, les mariés, vedettes de la fête, se retirèrent et allèrent célébrer ce mariage comme il se devait.

Quelque part dans la galaxie, 6 ans plus tard.

Un vaisseau-croisière venant d’Adarlon naviguait tranquillement en direction de Dantooine pour déposer des passagers. Jiang et Sianne, accompagnés de leur petite fille Kyara née 6 ans plus tôt, ont décidé de passer une petite semaine sur Dantooine pour faire découvrir à leur fille d’autres mondes qu’Adarlon et de nouvelles espèces d’animaux.

A mi-chemin du trajet, une secousse ébranla le vaisseau-croisière. La guerre avait rattrapé le vaisseau. Pourtant, le trajet avait été calculé de manière à éviter les conflits. Mais ça n’avait apparemment pas suffit. Le vaisseau fut une nouvelle fois secoué. Les passagers furent priés de prendre les navettes de secours. Les pilotes, les stewards et les hôtesses firent en sorte que ça se déroule dans le calme. Jiang, Sianne et Kyara furent les derniers à embarquer dans une navette. Ils étaient les seuls passagers de la navette. Alors le pilote, le copilote, les deux hôtesses et les trois stewards embarquèrent avec eux.

Ils quittèrent le vaisseau qui explosa peu après. Les autres navettes s’éparpillèrent et regagnèrent les planètes alentours mais la navette contenant le personnel du vaisseau fut pris en chasse. Il fut finalement capturé et pris dans un champ énergétique. Le personnel du vaisseau fut prié de sortir sans mouvements brusques. Ne pouvant faire autre chose, le personnel sortit. Le pilote recommanda à la famille Do’Klan-Ar’Lyn de rester cachée. Puis il sortit. Ils furent emprisonnés.

Jiang et Sianne s’empressèrent de cacher Kyara sous le siège. Ils se débrouillèrent pour faire en sorte que l’on ne voit pas que le siège pouvait se soulever. Ils se cachèrent eux-mêmes non-loin, dans une espèce de trappe de secours. Peu après, les adversaires de l’empire rentrèrent fouiller le vaisseau. Ils ne trouvèrent rien après une fouille superficielle, mais l’un des membres du personnel, ayant eu la garanti d’avoir la vie sauve, leur avait indiqué qu’il y avait des passagers dans le vaisseau. Un couple et leur fille.

Ce faisant, les ennemis de l’empire, les assaillants du vaisseau-croisière puis de la navette, fouillèrent à fond la navette. La trappe était invisible à l’œil nu, mais à l’aide d’un détecteur thermique, les passagers furent détectés. Tandis qu’un des ennemis attrapait la fillette de six ans qui se débattait tel un lionceau, deux autres ennemis ouvrirent la trappe et se saisirent des parents.

Les prisonniers furent emmenés dans une cellule séparée. Sianne rejoignit d’autres femmes retenues dans une cellule, Jiang rejoignit d’autres hommes aussi prisonniers et Kyara fut emmenée avec d’autres enfants kidnappés. Les membres du personnel du vaisseau-croisière furent tous exécutés. Même le délateur.

Sur Tatooine, quelques heures après.

Les ennemis de l’empire, très amis avec les marchands d’esclaves, vendirent tous leurs prisonniers en échange d’une cachette sûre sur la planète. Jiang et Sianne furent achetés par la fédération du commerce tandis que la jeune Kyara fut achetée par une dame compatissante qui souhaitait éviter aux enfants toutes maltraitances bien qu’elle ne puisse guère les affranchir.

Cette dame, La’Quys, était propriétaire d’un magasin. Ce magasin, elle le tenait de ses ancêtres. Elle y exerçait la « divination », un domaine considéré comme une farce, la « magie », considérée comme un affront à la force, et l’amélioration esthétique, que ce soit physique, sur un robot, un être vivant ou sur un bâtiment.

Elle se promit d’apprendre tout ce qu’elle savait à Kyara. Car La’Quys était déjà âgée et sans descendants. Ainsi, Kyara serait en quelque sorte son héritière. Si La’Quys parvenait à réunir assez d’argent pour le formulaire d’affranchissement demandé et si elle arrivait à régler ses dettes. L’aide de Kyara à la boutique lui serait bénéfique.

Ainsi accompagnée, La’Quys regagne son échoppe. Kyara est muette depuis que les ennemis de l’empereur ont commencé à envoyé des missiles sur le vaisseau-croisière. Elle, d’habitude au teint doré, est devenue pâle comme la mort. La’Quys s’inquiète d’ailleurs beaucoup pour la fillette. Si ce n’est pas malheureux, esclave a à peine six ans.

Mos Espa, 15 minutes plus tard.

Watto, Toydarien de son état, était propriétaire d’une boutique de pièce détachée. Il avait été assez riche quelques années auparavant, et il avait pu acheter Shmi Skywalker et son fils, Anakin, afin de faire fonctionner sa boutique. Shmi ne servait à rien sinon à appâter les clients et à élever correctement son gosse. Ce gosse était une mine d’or. Il avait des doigts de fée pour ce qui était des moteurs et autres technologies. C’est aujourd’hui son meilleur élément. Et puis, le jeune garçon n’était pas trop mal traité alors il n’avait pas à se plaindre.

Sortant de sa boutique, Watto aperçut la propriétaire de la boutique voisine. Une splendide Twi’lek aux formes voluptueuses. Cela faisait des années qu’ils étaient voisins de boutiques. Et depuis tout ce temps, Watto fantasmait secrètement. Après tout, elle était mariée et son mari est mort il y a peu de temps. Il faut que son temps de deuil soit fini avant qu’elle ne recommence à papillonner.

Soudain, Watto remarqua le petit bout de fille à ses côtés. On aurait dit un fantôme. C’était une fillette d’environs six ans, aux cheveux cuivrés et ondulés, mais blafarde. Comme apeurée. Au vu du bracelet à sa cheville nue, c’était une esclave. Bien ! Comme ça, La’Quys aurait sans doute plus de temps pour bavarder avec lui…

Il rentra donc dans sa boutique, se remettant au travail. Un client entra. Watto sourit de toutes ses dents et commença son show sans faire attention à ce qu’il se passait devant sa boutique.

La’Quys s’était arrêtée. Elle avait aperçut Watto mais aussi son client. Donc elle ne le dérangea pas. Au lieu de cela, elle s’adressa au garçonnet qui réparait un moteur à réaction, une antiquité.

- Ani ?
- Madame La’Quys !
- Appelle-moi simplement La’Quys voyons… Combien de fois je vais devoir le répéter ?
- Autant de fois que ma mère me répètera d’être respectueux avec les gens je crois.
- Ah oui, Shmi tient à ce que tu sois bien élevé. Enfin bon. Anakin, je te présente une nouvelle amie. La pauvre enfant est encore en état de choc, je le crains, mais je pense que vous serez de très bons amis. Tu ne crois pas ?
- C’est possible. Mais… C’est une Chalactéenne ?
- Oui, d’après ce que m’ont dit les marchands. Mais elle vient d’Adarlon. Ses parents ont été vendus à la fédération du commerce. Leur vaisseau-croisière a été attaqué et ils ont été capturés. Je vais te demander de rester un peu avec elle s’il te plaît. Il faut que j’aille prévenir Labu. Pour qu’il note sa présence.
- Avec plaisir. De toute façon, j’ai fini avec ce moteur.
- Merci beaucoup Ani. A tout à l’heure.

Anakin Skywalker hocha la tête puis observa avec attention la fillette. Elle avait l’air terrifiée, effectivement. Sa robe qui auparavant devait être d’un rouge chatoyant était noir de poussière et tout froissée. Parfois même déchirée. Le bord de la jupe de sa robe était en lambeau et découvrait ses jambes en-dessous du genou. Il manquait une manche et son bras était couvert de griffure, de poussière et de sueur sans doute. Ses cheveux étaient emmêlés mais encore brillants malgré la poussière. Sa peau, par contre, était blanchâtre.

Anakin reposa délicatement le moteur puis se tourna vers la fillette.

- Salut, je m’appelle Anakin Skywalker. Et toi ?

La fille le regarda d’un air hagard. Elle avait l’air de cherché le sens de ses paroles. Ani farfouilla alors dans une de ses poches puis en sortit une espèce d’oreillette. Il la tendit à la fillette. Elle observa l’objet, intriguée, et releva la tête vers Anakin. Celui-ci approcha sa main des cheveux de la fillette qui eut un sursaut apeuré. Il lui sourit doucement, la rassurant, puis écarta la mèche de cheveux afin de lui mettre l’appareil dans l’oreille.

- C’est un traducteur de langue, annonça-t-il. Je l’ai fabriqué il y a quelques jours. Je ne pensais pas qu’il servirait si tôt.

La fillette eut l’air de le comprendre puisqu’elle esquissa un micro-sourire. Anakin reposa sa question :

- Je suis Anakin Skywalker, et toi ?

Elle ouvrit la bouche et, lorsqu’elle parla, ce fut d’une voix cassée, comme si elle avait pleuré longtemps. Mais le traducteur fonctionna car Anakin la comprit.

- Je m’appelle … Kyara Do’Klan-Ar’Lyn.

Pendant ce temps.

La’Quys, après avoir signalé la présence d’une nouvelle personne à Labu, retourna vers la boutique de Watto. Elle observa un instant les deux enfants faire connaissance et eut un sourire ravis en voyant la fillette parler.

Elle ne les dérangea pas pour le moment et rentra aménager une pièce pour la fillette qui allait maintenant vivre ici. Ensuite, elle sortit dehors. Les enfants étaient assis à l’ombre de la boutique de Watto et discutaient. Ou plutôt, Anakin discutait et la fillette l’écoutait avec attention. Des couleurs commençaient à revenir sur ses pommettes. Elle n’était plus si blanche qu’elle en paraissait transparente.

La’Quys s’en voulu un peu en voyant un éclat de déception dans le regard noisette de la fillette.

Anakin renseigna La’Quys :

- Elle s’appelle Kyara Do’Klan-Ar’Lyn. Dites… Je pourrais la revoir ?
- Bien sûr, tu pourras passer autant de temps que tu veux avec elle. Mais il faudra aussi que je fasse son éducation, lui apprendre à lire et tout ce qui s’ensuit.
- D’accord. A plus tard Madame La’Quys. A plus tard Kyara.

La’Quys hocha la tête en souriant et posa sa main sur l’épaule de Kyara qui s’était levée.

- A bientôt… Anakin…

Et elle suivit La’Quys qui rentrait à la boutique.

Pendant deux ans, entre deux apprentissage différents, Anakin et Kyara passèrent énormément de temps ensemble. Ils apprirent à lire, à écrire, à compter et à s’amuser comme des enfants de leur âge. Kyara restait très craintive envers les autres enfants et n’était à l’aise qu’avec Anakin. Anakin et La’Quys. Cette vieille Twi’lek qui prenait soin d’elle comme sa propre fille. Et Shmi aussi. Car la mère d’Anakin était très chaleureuse avec Kyara. Puis un jour…

Alors qu’Anakin et Kyara s’amusait non loin de Mos Espa, une tempête énergétique fit son apparition. Dans la ville, tout le monde se mettait à couvert. Watto supposa qu’Anakin avait trouvé refuge quelque part car le garçonnet était très débrouillard même s’il n’avait que huit ans. Cependant, La’Quys s’inquiétait. Kyara était certes aussi débrouillarde grâce à Anakin, mais elle restait très fragile. Et, bien que La’Quys ne doutait pas d’Anakin, elle ne pouvait s’empêcher de s’angoisser. Si seulement elle savait à quel point elle avait raison… Kyara et Anakin risquait gros.

Les deux gamins étaient en train de bidouiller une sorte de robot qu’Anakin construisait. Kyara l’aidait car il lui avait enseigné des petits trucs très utiles. En retour, elle lui enseignait sa langue. Elle avait appris la langue d’Anakin grâce à La’Quys. La petite oreillette d’Anakin restait à présent dans une boîte où elle conservait les objets qui lui étaient chers. Et cette oreillette était le premier cadeau qu’elle avait reçu depuis sa capture.

Ce fut elle qui aperçut la première la tempête énergétique. Son cri de surprise alerta Anakin. Aussi vif que l’éclair, il referma le robot et le pris avec lui. Il saisit le bras de Kyara et ensemble, ils allèrent se réfugier sous des rochers. Se protégeant l’un et l’autre des éclairs et des poussières que provoquait la tempête, ils ne virent pas deux yeux rougeoyant qui brillait au cœur de la tempête. Deux yeux qui les auraient terrifiés.

Mais, occupés à se protéger, à ne pas ouvrir les yeux pour ne pas avoir des grains de poussières et de sables dans les yeux, ils ne les virent pas. Le cœur de la tempête se rapprochait de leur cachette. Et soudain, tout se calma. Le cœur de la tempête était au-dessus de leur cachette. Croyant la tempête partie, Anakin releva la tête et ouvrit les yeux. A ce moment, un bras décharné sortit de la boule noire de gaz au cœur de la tempête et attrapa le bras du jeune garçon. Anakin fut entraîné comme un fétu de paille, avec un cri de surprise, alors que Kyara essayait désespérément de le retenir. Mais trop faible, elle se faisait entraîner elle-aussi. Et, si sa main n’avait pas glissée, c’est ce qui se serait produit.

Le bras entraînait impitoyablement le garçon vers le centre nébuleux de la boule gazeuse. Kyara ne savait que faire. Etrangement, Anakin ne paniquait pas. Il savait que Kyara trouverait. Maligne, elle trouvait toujours quelque chose. Et il avait raison. Agile, la fillette commençait à escalader les rochers. Le bras progressant lentement, elle pouvait le rattraper. Si elle ne basculait pas. Une force soufflait. Comme le vent. Mais en plus tenace, en plus insidieux. La force cherchait le point faible des prises de Kyara.

Anakin surveillait la progression de son amie avec inquiétude. Il avait remarqué les vacillements causés par la force qui voulait déséquilibrer la fillette. Mais elle tenait bon. Elle ne voulait pas perdre Anakin. C’était devenu, avec le temps, son meilleur ami. Elle voulait réussir à le sauver. Tout deux n’avaient que huit ans, mais ils avaient une chose en commune. Ils étaient esclaves.

Au bout d’une ascension qui lui avait paru interminable, Kyara atteignit la hauteur du bras qui retenait Anakin. La force n’arrivait pas à la déséquilibrer car la force de son amitié avec Anakin lui donnait la détermination nécessaire pour ne pas faillir. C’est quand même terrible. A huit ans à peine, ces deux jeunes gens se retrouvent à lutter pour survivre.

Prenant son courage à deux mains, Kyara prit appui contre la roche et se propulsa vers le centre nébuleux d’où sortait le bras. Elle eut peur de louper son cou à cause de la force qui la repoussait, mais elle arriva à s’accrocher au bras. A l’aide de ce qui devait servir de main au robot, elle entama la peau épaisse du bras. Les secousses que produisit ce bras en réponse à l’agression manquèrent de faire tomber la fillette mais elle tint bon et continua.

Au bout de cinq minutes à taillader le bras, un résultat se fit. Le bras commençait à faiblir. Mais Kyara aussi. Et alors que le bras remontait plus vite pour ne pas perdre le jeune Skywalker, Kyara se rapprochait dangereusement du centre nébuleux. Elle se laissa glisser e long du bras et continua à le taillader. Finalement, une secousse plus forte que les autres la fit tomber. Elle se rattrapa in extremis à Anakin. Celui-là l’aida à rester à sa hauteur et elle continua de taillader. Mais le bras remontait plus vite. Et les deux gamins s’affaiblissaient.

Sans qu’ils ne puissent le contrer, ils entrèrent à demi dans la sphère nébuleuse qui constituait le centre de la boule gazeuse. Ils crièrent car ils ressentirent une douleur comme si milles aiguilles les traversaient de part en part. Kyara trouva la force, avec l’aide d’Anakin, d’asséner un dernier coup qui fit lâcher prise au bras. Ils tombèrent de haut, et restèrent allongés par terre. Ils étaient inconscient, assommés par leur chute et par ce qu’il y avait à l’intérieur de la sphère gazeuse au centre nébuleux.

La tempête, épuisée par l’énergie dépensée à rester sur place, se calma et s’évanouit dans les airs.

Après un long moment, les deux enfants se réveillèrent. Sonnés, ils se relevèrent et, après avoir récupéré le robot, ils regagnèrent Mos Espa. Ce qu’ils venaient de vivre avait en quelque sorte modifié un peu leur métabolisme. Pas dans le sens où ils acquirent des capacités extraordinaire, mais dans le sens où ces deux gamins sont maintenant liés en quelques sortes. Ils ont plus d’affinités entre eux. Ils sont liés de façon à ce que chacun d’eux ressente quand l’autre est en danger. Et, lorsqu’ils sont près l’un de l’autre, ils se sentent comme enfin complet. Mais ils ne le savent pas encore. Ils le découvriront plus tard. Bien plus tard…

Un mois après.

Kyara et Anakin s’amusaient lorsque La’Quys arriva. Elle était heureuse que ces deux là se soient liés autant, car ça a rendu Kyara plus ouverte, mais malheureusement, ce qui devait arriver arriva. Les maigres revenus de La’Quys ne suffisaient plus. La fédération qui gérait l’argent réclamait un remboursement. Pour la plupart des gens, les seuls bien que La’Quys avait, c’était sa boutique. Mais aux yeux de la loi, il y avait aussi la petite esclave achetée deux ans plus tôt. Elle ne pouvait rien y faire. Elle devait prévenir Kyara. Lui apprendre la nouvelle le plus doucement possible. A elle et à Anakin. Et cela ne la réjouissait pas le moins du monde.

La’Quys aurait voulu affranchir Kyara mais elle ne possédait pas de quoi le faire. Donc les huissiers allaient se saisir de Kyara. Et pour son grand malheur, La’Quys ne pouvait rien faire.

- Kyara ! Appela-t-elle.
- Oui ?
- Je peux te parler un instant ?
- Bien sûr.
- Tu pourras mettre Anakin au courant après. Mais j’ai besoin de te parler seule à seule avant.
- D’accord.

La fillette salua son ami et entra dans la boutique, curieuse. La’Quys et Kyara s’assirent sur une chaise, l’une en face de l’autre. La’Quys avait l’air très triste. Horriblement triste. Du coup, Kyara s’inquiéta.

- Kyara… Je… Tu sais que je n’avais pas assez d’argent pour t’affranchir, non ?
- Oui bien sûr, vous me l’avez dit dès le début…
- Et bien… Il se trouve que je n’ai plus du tout de quoi rembourser mes créanciers. Et… Le seul bien que j’ai, aux yeux de la loi, après ma boutique, c’est toi.

Kyara ne répondit rien, se contentant d’essayer de ne pas penser à ce que signifiait cette phrase et ce qu’elle sous-entendait.

- Tu… Ils… Les créanciers veulent se saisir de toi. Et je n’ai rien pour les empêcher… Le rendement de la boutique n’est pas fort malgré ton aide précieuse… Et ils ne veulent pas s’encombrer d’une masure qui tombe en ruine. Ils te veulent toi.

Kyara blanchit d’un coup. Hagarde, elle ne sentit pas les larmes poindre au coin de ses yeux. Elle se contenta de se laisser étreindre par La’Quys qui s’en voulait énormément.

Au bout d’un long moment, Kyara se leva et sortit. Elle alla trouver Anakin. Elle ne savait comment le lui dire. Mais il avait senti sa détresse grâce à leur lien encore inconnu. Il s’attendait donc à une sombre nouvelle.

Et une fois que Kyara ait finit, il comprit. Il allait perdre sa meilleure amie, celle qui lui servait de sœur, de confidente, de compagne de jeu. Sa « Kya’ »allait partir. Et lui, il resterait simplement « Ani’ ». Le garçon qui était esclave dans une boutique de pièces détachée.

- Kya’… Non…
- J’n’ai pas envie de partir Ani’… Mais je ne peux rien y faire. Et La’Quys non plus…

Ils passèrent les derniers jours ensemble, La’Quys n’ayant pas le cœur à la priver de ces derniers instants de joie. Vint le jour où les créanciers arrivèrent. Ils emmenèrent Kyara Do’Klan-Ar’Lyn sous les regards dépités et remplis de tristesse de La’Quys et d’Anakin.

Quelques mois plus tard, La’Quys mourut. De vieillesse, certes, mais aussi de tristesse. Son commerce fut vendu. Watto, aussi intéressé par la boutique qu’il l’était par la propriétaire, la racheta et agrandit son propre commerce.

Puis Qui-Gon Jinn arriva sur Tatooine à la recherche d’un nouveau générateur d’Hyper-propulsion. Mais il n’avait pas de quoi les payer. Alors Anakin Skywalker se porta volontaire pour qu’il puisse les gagner à une course de modules. Le Jedi, sentant la Force en Anakin, l’inclus aussi dans le pari que Watto lui proposa. Si Anakin gagnait la course, Watto devait donner les pièces nécessaires à la réparation et le jeune Skywalker. Si Anakin perdait, le vaisseau reviendrait à Watto.

C’est à ce moment là que le jeune Skywalker rencontra Padmé Naberrie Amidala. Fasciné, il garda le souvenir de la souveraine de Naboo longtemps.

Mais pendant ce temps…

La fédération qui gérait l’argent de La’Quys vendit Kyara comme esclave à une entreprise de discothèques. La fillette fut trimbalée à travers tout l’univers pour finalement être employée dans un bar-discothèque. Là où Tatooine est dans le secteur Arkanis, Generis - la planète où Kyara fut envoyée - se trouvait dans le secteur Atrivis, soit à l’autre bout de l’univers.

Au départ, elle dut juste s’occuper du ménage. Aucun loisir, juste le travail. Elle était bien traitée, mais sans plus. Très loin des conditions de vie qu’elle avait sur Tatooine. Du matin au soir, elle devait balayer, nettoyer, lessiver et ainsi de suite.

A l’âge de treize ans, elle fut chargée de faire la vaisselle, laver les verres, etc… Puis elle commença à servir au bar lorsqu’elle eut seize ans. Jusqu’à ses vingt ans, son existence resta la même. Aussi fade et ennuyante. Les seuls distractions qu’elle avait, c’était lorsque des clients avaient un peu trop bu et s’échauffaient. Puis elle entendit parler d’un Jedi nommé Anakin Skywalker.

A partir de là, elle décida que son existence comme esclave avais assez duré. Une nuit, alors que ses maîtres dormaient, elle partit. Comme cela faisait de nombreuses années qu’elle était là, la surveillance c’était nettement relâchée. Ils allaient le regretter.

Elle déroba une navette facile à conduire et surtout, non répertoriée. Ses propriétaires n’étaient autres que les anciens maîtres de Kyara. Comme ils se livraient à la contrebande, ils n’allaient certainement pas prévenir l’autorité.

Avec cette navette, elle s’enfuit de Generis et rejoignit Coruscant où elle s’attendait à trouver Anakin.

→ Ainsi commence l’Histoire de ce forum.
Bouton du forum :
Code:
[url=http://star-wars.vampire-legend.net/][img]http://www.picdo.net/fichiers/2010/2/13/35ed9520-b9fc-42ad-8c9a-737913287f07_starr.png[/img][/url]
Forum actif ou non ? Qui vient juste de démarrer ? Forum nouvellement crée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sashara
Princesse Royale
avatar

Nombre de messages : 823
Age : 37
Localisation : Le Palais
Date d'inscription : 21/10/2006

Feuille de personnage
Pouvoir: Charme Charistmatique
Pénalité : Ampathie exacerbée

MessageSujet: Re: Star Wars - L'Alternative   Mar 16 Fév - 15:40

Il faut voir ce qu'en pense les autres, mais moi je suis pour

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès
Admin, prince héritier
avatar

Nombre de messages : 742
Age : 41
Localisation : Entre les Dieux et les Hommes
Date d'inscription : 12/06/2006

Feuille de personnage
Pouvoir: Ressent le danger
Pénalité : Accusé d’un attentat contre son père

MessageSujet: Re: Star Wars - L'Alternative   Mar 16 Fév - 22:07

Tu les mets où tes partenaires ?

Juste un détail, il y a une faute dans ta phrase de présentation sous la ban

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternelle-egypte.actifforum.com
Kyarâa

avatar

Nombre de messages : 105
Age : 23
Date d'inscription : 15/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Danse hypnotique
Pénalité : Allergique aux oignons

MessageSujet: Re: Star Wars - L'Alternative   Mar 16 Fév - 22:09

Dans annonces et Nouveautés ^^
Ah effectivement, loupé la faute xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès
Admin, prince héritier
avatar

Nombre de messages : 742
Age : 41
Localisation : Entre les Dieux et les Hommes
Date d'inscription : 12/06/2006

Feuille de personnage
Pouvoir: Ressent le danger
Pénalité : Accusé d’un attentat contre son père

MessageSujet: Re: Star Wars - L'Alternative   Mar 16 Fév - 22:11

Moi je veix bien mais notre logo sera bien moins visible que le tien sur le notre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternelle-egypte.actifforum.com
Kyarâa

avatar

Nombre de messages : 105
Age : 23
Date d'inscription : 15/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Danse hypnotique
Pénalité : Allergique aux oignons

MessageSujet: Re: Star Wars - L'Alternative   Mar 16 Fév - 22:12

Ah oui... Et bien... J'vais les mettre sur la page d'accueil. Ou sur le portail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès
Admin, prince héritier
avatar

Nombre de messages : 742
Age : 41
Localisation : Entre les Dieux et les Hommes
Date d'inscription : 12/06/2006

Feuille de personnage
Pouvoir: Ressent le danger
Pénalité : Accusé d’un attentat contre son père

MessageSujet: Re: Star Wars - L'Alternative   Mar 16 Fév - 22:48

En tout cas je suis pour aussi. Ankhaf ? Nem ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternelle-egypte.actifforum.com
Ankhaf
Admin, Medjaï
avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 12/06/2006

Feuille de personnage
Pouvoir: Précision
Pénalité : Maladie du coeur

MessageSujet: Re: Star Wars - L'Alternative   Mer 17 Fév - 19:02

Je n'y vois aucun inconvénient Razz Pour moi c'est bon.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Star Wars - L'Alternative   

Revenir en haut Aller en bas
 
Star Wars - L'Alternative
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Wii] Légo Star wars : La saga complète.
» Exposition Star Wars en Belgique
» Star Wars marrant
» star wars galactic battleground
» Star Wars - Troubles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternelle Egypte :: Hors jeu :: Partenaires-
Sauter vers: