Eternelle Egypte


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bastet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ramsès
Admin, prince héritier
avatar

Nombre de messages : 742
Age : 41
Localisation : Entre les Dieux et les Hommes
Date d'inscription : 12/06/2006

Feuille de personnage
Pouvoir: Ressent le danger
Pénalité : Accusé d’un attentat contre son père

MessageSujet: Bastet   Jeu 16 Nov - 1:14

Voilà en deuxième ce sera Bastet, c'est le nom de ma chatte, ça se passe de commentaire Laughing



Bastet


Elle est déesse protectrice de l'humanité, déesse musicienne et de la joie, déesse de la maternité et protectrice du foyer.
Elle est également le symbole de la féminité et déesse des atouts féminins.


Généralités


Bastet est une déesse aux caractères antagonistes, douce et cruelle, elle est aussi attirante que dangereuse.
Le nom que lui donnait les égyptiens était plus vraisemblablement Bast. La confusion vient du fait qu’un hiéroglyphe était souvent ajouté après le mot pour préciser la prononciation du son final. Les égyptologues ne l’avaient pas interprété en tant que tel, conduisant à la translittération en Bastet.

Fille du dieu Rê, le disque solaire, elle est cependant parfois considérée comme la fille d’Amon. Elle est souvent dite épouse d'Atoum et mère du lion Miysis (Mihos en grec), mais selon certaines traditions, Bastet serait la femme de Ptah.

Ces confusions s'expliquent simplement :
- Amon est un autre nom de Rê. Il a été adoré très tardivement. Son lieu de culte principal était la ville de Thèbes. Assimilé à Rê, son nom devient Amon-Rê.
- Bastet, souvent assimilée à la terrifiante Sekhmet, est également son pendant pacifique. Or Sekhmet est l'épouse de Ptah. Cette confusion s'est perpétuée jusqu'à leurs fils respectifs, Myesis (appelé aussi Mahès) et Néfertoum.

D’après une tombe de la Vallée des Reines où elle porte des couteaux pour protéger le fils du roi, elle aurait aussi enfanté et allaité Pharaon dont elle serait la déesse protectrice.

Aspect


Bastet est une déesse à double visage. Sous sa forme de chatte ou de déesse à tête de chat, elle est la déesse bienveillante protectrice de l’humanité, également déesse musicienne de la joie. On la représente ainsi parfois souriante. En revanche, sous les traits d’une déesse à tête de lionne, elle s’identifie alors à la redoutable déesse de la guerre, Sekhmet. L’apparence de Bastet évoque celle d’autres dieux : elle a les hanches d’Horus, le ventre d’Osiris et le nez de Thot, ce qui fait d’elle un personnage multiple et singulier.

Fonction


Bastet symbolise à la fois la sérénité, le calme, la bienveillance (sous sa forme féline) mais elle peut prendre aussi certains aspects de la déesse Sekhmet et ainsi se montrer violente (sous sa forme léonine).
Elle incarne la féminité, la fertilité et les différents aspects protecteurs de la maternité.
La séduisante déesse à tête de chat, sacrée, protectrice des femmes et des enfants, détient le pouvoir magique qui stimule l’amour et l’« énergie charnelle ». Un atout qui lui valait un culte tout particulier de la part des Égyptiens.
Les deux formes de la déesse sont certes opposées mais aussi complémentaires dans leur action. Tantôt, elle est chatte allaitant ses petits, tantôt elle est fière et majestueuse, parée de ses bijoux et jouant du sistre. De par son aspect maternel et bienveillant, elle fut considérée comme protectrice des foyers. Sous son aspect calme et serein, elle représente la lionne revenue à de meilleurs sentiments et qui revient en Egypte, porteuse de la crue. Mais toujours en elle, sommeille le félin, et c’est ainsi que Bastet lutte contre le serpent Apopis chargé de contrecarrer la course de l’astre solaire.

Culte


Bastet est une des déesses les plus discrètes du panthéon égyptiens, et n’est jamais représentée, sinon dans son temple à Bubastis, qui, selon Hérodote, aurait été le plus beau temple du pays, avec le plus de fidèles. On peut encore visiter les restes du temple qui lui était dédié à Tell Basta (Bubastis en grec, et Per Bast en égyptien, La maison de Bastet).
D’abord divinité locale de la ville de Bubastis, présente dès l’époque archaïque, le culte de Bastet se propage progressivement à tout le pays. Vénérée dès la VIe dynastie, sous le règne de Pépi II, on l’imagine comme le pendant d’Hathor de Dendarah..
A Saqqarah et à Bubastis, des nécropoles de chats ont été retrouvées (le Bubasteion). Une fois sous terre, les chats recevaient un culte digne des humains. L’existence d’élevages au voisinage des temples permet de penser que les momies de ces animaux, dont la mort n’était pas naturelle, étaient fabriquées pour être vendues aux pèlerins qui les portaient en offrandes au sanctuaire.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternelle-egypte.actifforum.com
 
Bastet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loup-garou : l'Apocalypse
» Réunion des Galeries Nationales (RGN) - Averheim et Biggest City !
» prochaine masterisation de Kerlaft
» stargate : BASTET

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternelle Egypte :: Au coeur de L'Egypte, Parlons-en ..... :: L'Egypte Antique .... :: Mythologie-
Sauter vers: